Accueil / Edition

Edition

IRDA est aussi une maison d’EDITION pour les :

Thèses, Mémoires, Livres, Manuels didactiques, Publications, Autres travaux.

Une route d’espoir parsemée d’obstacles
L’Afrique angoissée

L’Afrique est en route. Mais vers quelles destinations se dirige-t-elle? Comment voyage-t-elle et avec quels moyens? Ces différentes interrogations trouvent leurs réponses dans ce brillant ouvrage de KADI, ouvrage qui interpelle non seulement les intellectuels Africains, la diaspora africaine mais aussi et surtout les hommes politiques africains dont les intérêts personnels ont fini par étouffer l’espoir de tout un continent. L’Afrique aurait-elle, déjà, oublié son histoire faite de sang et de larmes? À la vérité, nous dit Kadi, le discours politique de l’Afrique n’a, malheureusement, pas encore évolué. Le culte de la différence et autres cultes de la personnalité jonchent encore et briment le chemin de l’espoir. Faut-il continuer à poursuivre sa pérégrination  en empruntant, dangereusement, une route qui ne mène nulle part?  Le mal de l’Afrique est profond et nécessite un diagnostic des plus radicaux. Notre histoire se lit-elle en envers? Nous sert-elle réellement de leçons?
    Cet excellent ouvrage interpelle tous les intellectuels Africains  et invite chacun à agir, ici et maintenant, pour donner atteindre ce grand Espoir parsemé qui ne se donne pas mais qui s’exige, se fait voir et doit se vivre pleinement.

Professeur SAMBA DIAKITÉ

« Ce livre est le fruit de mon constat, mon vécu en tant qu’africaine  dans mon pays et de toutes les discussions que j’ai eu à entretenir avec mon entourage en Afrique  et au Québec. Faire comprendre aux  hommes, aux femmes et aux  jeunes, curieux de pouvoir poser toutes les questions qui les animent à propos de l’Afrique, son visage triste mais embellissant au fil des années plutôt que de se fier aux médias qui  leur montrent un prisme déformant ».

Kadi OUANGUIAGBOU

Identités et reconnaissance
L’Afrique en sursis

Après le Rwanda, le Burundi, la Sierra Leone, la Côte d’Ivoire et le Liberia, l’échec du langage et de la culture n’est plus à démontrer en Afrique. Il y a comme une sorte de stagnation dans les cercles de l’enfer. Ainsi, l’autoréflexion du penser politique doit –elle aussi penser contre soi-même pour analyser l’expérience de la Reconnaissance, pour comprendre l’imprudence du langage et ses détours rusés. Les interprétations et les modifications tendancieuses des textes constitutionnels, les ambiguïtés des Accords, le non-respect des engagements et de la parole donnée constituent les fondements de la déréliction politique dont la fin est les guerres civiles. Dans notre impuissance à étouffer notre vacarme langagier, nous nous sommes laissés emporter par les hésitations stériles d’une conscience déchirée, haineuse, délictueuse. Le rejet de certaines valeurs normatives a conduit L’Afrique à toucher au fruit défendu, à entrer petitement dans le cercle fiévreux des crises politiques. Cette déréliction est-elle excusable ? C’est ici que nous rattrape notre faute vénielle … Un excellent ouvrage qui nous plonge dans l’Afrique des diversités et qui nous permet de mieux comprendre ses I-DENTITÉS.

Samba DIAKITÉ